MESHS
 
L'Âge du bronze dans l'espace Manche-Mer du Nord. Le regard de l'archéologie, Anne Lehoërff
modifié le: 2012-02-22
 

L'Âge du bronze dans l'espace Manche-Mer du Nord. Le regard de l'archéologie.
A. Lehoërff

8 février 2012, 18h
MESHS, Espace Baïetto, 2, rue des Canonniers, Lille

Pour écouter la conférence: PUBLI.MESHS

L'Âge du bronze désigne une longue période comprise entre 2 200 et 800 avant J.-C. Dans les actuelles régions du Nord-Pas-de-Calais, des Flandres, du sud de l'Angleterre, vivent alors des sociétés de l'oralité, qui n'ont pas laissé de textes mais de nombreux vestiges matériels, témoins de leurs modes de vie, leurs pratiques religieuses, leurs connaissances techniques. Ce sont donc les archéologues qui écrivent leur histoire. Longtemps mal connue, assez peu développée, l'archéologie de ces périodes hautes a été marquée par un dynamisme sans précédent durant les vingt dernières années, en particulier grâce aux découvertes faites dans le cadre de l'archéologie préventive, celles qui sont réalisées pour la construction des routes, des lotissements, des espaces industriels, etc. L'archéologie est le plus souvent nourrie de découvertes modestes mais que les chercheurs d'aujourd'hui sont à même d'exploiter pour décrire l'environnement du quotidien, les milieux, le type de végétation, de cultures, d'alimentation, y compris pour des populations si anciennes. L'archéologie est parfois faite, aussi, de belles découvertes. Ainsi, en 1992, dans le port de Douvres (Angleterre) fut mis au jour l'un des plus vieux bateaux maritimes connus, daté de 1 550 avant notre ère, en plein Âge du bronze. Ce bateau, pièce maîtresse de l'histoire maritime, servait à des liaisons régulières de part et d'autre de la Manche et de la Mer du Nord, sur un trajet reliant Douvres vers Wissant ou ses environs. Les études des archéologues qui travaillent en collaboration dans ces régions soulignent un fait étonnant : la mer que nous percevons aujourd'hui comme une barrière était à l'époque un espace d'échanges et les frontières n'étaient pas sur les côtés mais dans les terres, à l'arrière de l'espace côtier. Où se situaient-elles ? Comment peut-on les appréhender à partir des données archéologiques ?
L'enjeu, derrière une histoire à si grande échelle, est de porter la réflexion sur les fondements à la fois historiques et géographiques de ce que nous nommons aujourd'hui l'Eurorégion.
A. L.

Anne Lehoërff est maître de conférence en protohistoire européenne, HDR à l'université Lille 3. Elle est coordinatrice du projet européen « BOAT 1550 BC »


Programme détaillé des conférences (web)
programme papier (pdf - 3 Mo)


 

mots clés :

 
@ contact  |   mentions légales  |  meshs  à vos signets  
 
MESHS — 2, rue des Canonniers, 59000 Lille
tel. : 0033/ (0)3 20 12 58 30 — fax : 0033/ (0)3 20 12 58 31 — mail : mail
 
itemagenda
flèche avantflèche suivant
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29        
itemnewsletter
  rss : appels à projets
France & international
Europe
itemdoc & post-doc
Toutes les informations relatives aux doctorants et post-doctorants
>> lire
itemPUDL
Plateforme universitaire de données de Lille
connexion
itemPRES
Pôle de recherche et d'enseignement supérieur Lille Nord de France
informations
itemliens
liens de recherche
bases de données
itemréseau des MSH

Réseau des MSH

La MESHS est membre du réseau des MSH.

CNRSMinistère de l'enseignement supérieur et de la recherche
 PRES
 Région Nord-Pas-de-CalaisUnion européenne
Feder
LMCU
itemà l'affiche

6e Printemps des sciences humaines et sociales

Printemps des SHS

25 mars - 16 avril 2014

Programme (pdf)

Publi.MESHS

PUBLI.MESHS

Le site Publi.MESHS rassemble l'ensemble des publications multimedia de la MESHS.
voir...

Programme ADA

voir le site

www.meshs.fr